So long Online, l'herbe est parfois plus verte ailleurs

#1

Hello !

Ne cherchez pas d’animosité ou de ressentiment dans ce qui va suivre, c’est juste un constat.

Autrement dit, je me base sur des faits et, si vraiment vous êtes pointilleux, je peux détailler chaque élément au besoin.

Tout ça pour dire que, après avoir été client pendant plus de 10 ans chez Online, j’ai du déménager.

— Un client parmi tant d’autres

Ne vous méprenez pas : je louais en moyenne 3 à 5 serveurs dédiés par mois donc j’étais simplement un client lambda parmi tant d’autres.

Cependant, concernant le support, je réitère ce que j’ai dit précédemment dans le topic “Le support déchire depuis des mois ?”.

A savoir que les délais de réponses étaient incroyables - et courtois - même, et surtout, pendant la nuit.

Sauf quand le souci venait de l’installateur (gérant les partitions) ou de l’IPMI qui décidait de partir en vacances ou encore du KVM virtuel refusant d’accepter les connexions via l’appli Java.

Mais tout ça, mis à part la configuration des partitions un tantinet foireuse (surtout avec des config RAID), ne relève pas d’Online mais des constructeurs (HP & DELL) qui fournissent des serveurs à moitié fini.

En résumé et globalement, j’étais plutôt satisfait du service.

— Ne jetez pas la pierre au support

Que l’on se comprenne bien : si vous avez un serveur dédié qui rend l’âme pour une raison X/Y/Z, ne soyez pas dépendant du support et basculez immédiatement vers un serveur de secours.

Cela implique d’avoir toujours un ou plusieurs serveurs en réserve afin de palier dans les meilleurs délais à une panne sévère, en supposant que vous avez des backups fiables.

Autrement dit (bis), si le support met 48/96 heures avant de remplacer un de vos serveurs, c’est “normal” car le low-cost (je vais y revenir) à un prix qui peut sévèrement chiffrer en aval quand vos services sont en rade.

— Oublier le passé pour repartir à neuf ?

Pour ceux qui s’en souviennent encore, avant d’avoir ce forum “discourse” tout moisi (je parle de l’interface) et totalement orienté Anglais, il y avait un forum - certes vieillot - mais très efficace, lisible et principalement en Français/Anglais.

Certes, l’erreur est humaine mais je pense qu’Online - en voulant propulser Scaleway à tout prix - a malheureusement procédé comme chez XXX (vous me dites si me trompe).

A savoir qu’ils ont fait table rase du passé (les archives n’existent plus) afin de repartir à neuf en s’offrant, au passage, une nouvelle virginité.

— Les vrais promos ont disparu

Maintenant que je suis parti ailleurs (tout en sachant qu’il a fallu vérifier chaque point un par un), je reçois toujours - par curiosité - les offres “irrésistibles” d’Online.

Les plus “vieux” s’en souviendront : quand Online faisait des promos il y a quelques années, il n’y avait ni frais d’installation ni durée dans le temps concernant les réductions.

Mais ça, c’était sur le papier ou, plus exactement, sur le site, le temps des offres promotionnelles.

Car certaines de ces offres “Limited”, au bout de plusieurs mois, n’étaient plus du tout exploitables.

Version courte : vous louiez un serveur en promo et, même pas six mois (un an ?) après, le nombre d’IP Failover était limité à 5 sur ces serveurs.

Autrement dit (ter), tant que vous ne vous en n’aperceviez pas de la “supercherie” (allez, j’ose le terme…) alors tout roulait comme sur du billard et vous payiez les yeux fermés pour un “service”.

Note : Je suis conscient de la gravité des faits que j’énonce donc si Online souhaite en discuter sur ce topic, franchement, n’hésitez pas.

Mais peut-être que je me suis fourvoyé et, dans ce cas, je vous présente mes plus plates excuses.

— Pourquoi allez voir ailleurs ?

Je ne vais pas vous le dire, chacun doit prendre ses décisions en ayant mûrement réfléchi ses choix.

Cependant je crois qu’Online va bientôt sonner le glas des serveurs dédiés.

Peut-être pour pousser le cloud, peut-être parce qu’ils proposeront mieux ou peut-être parce que cela n’est plus rentable (je ne sais pas)

Pour finir, je renouvelle toutes mes salutations au support de nuit qui n’a jamais failli !

Bonne nuit.

#2

Salut Devnull,
Je te rejoins. Je suis chez Online depuis 2008 et en ce qui me concerne, je trouves que depuis février c’est pas top. Dedibackup merdiques (backup pas toujours fais de mes dedibox), lenteur des dedibackup. Donc on ne peut pas compter sur eux pour une restoration. Ça fout les boules !
Là j’ai pris un Start-3-L pour y mettre VMware mais ça fait 2 fois que l’instal ne va pas au bout et c’est juste carrément inadmissible de perdre du temps notamment avec le support qui ne dépasse pas le niveau1.
Pour mes dedibackup, j’écris tous les 2-3jours depuis février et c’est toujours pas résolu. Et pourtant dans l’état des service tout est vert.
Je commence à m’impatienter. Ça m’ennerve vraiment.
J’ai été super patient mais ça bouge même pas là haut; les niveau 1 remontent l’info qui ne descend quasiment jamais à eux et donc pas à moi non plus.
Je vais finir par héberger moi même sur ma fibre. Puisque mon débit montant chez free est de 700Mbits/sec maintenant, j’ai même plus bcp d’intérêt à rester chez online. A part pour les ip failover. Quoiqu’il y a peut être des solutions pour en avoir, j’ai pas encore cherché.
Mais franchement tu prends une ligne fibre dédiée à 37€ chez free (TTC) et puis ton monte un serveur et hop. Ça me pousse grave là à le faire.
C’est peut être ce qu’ils cherchent?
Bravo à toi d’avoir pris le temps de t’exprimer. Mais j’ai peur que le forum ne soit pas bcp lu.
Chrisitan Guitton

#3

Pour le faire actuellement chez moi, également avec une fibre Free, les clients en France ont un bon ping mais dès que ça sort de la France c’est pas terrible par rapport à un serveur qui serait chez Scaleway (ou autre).

Le réseau Scaleway à très probablement plus de peering et passe par des routes moins sinueuses (lol) pour sortir du pays

Pour en revenir au premier post : pour avoir testé l’hébergeur en trois lettres (avec leur serveurs pas chère ou du mutualisé), je n’y retournerai jamais. Entre leur interface de gestion toute flinguée, les pannes répétitives en mutu et les pratiques commerciales bancales (renouvellement automatique sans mail informant l’approche de la date d’anniversaire du contrat), le support H+10 jours (lol) j’en ai eu marre.

Chez Scaleway, tu as accès à un support relativement rapide et efficace, même si tu ne loues qu’un serveur payé en promo à 3€. On à également “accès” relativement facilement à Arnaud via Twitter notamment pour lui faire remonter des défaillances. A la sortie du serveur Avoton, je n’arrivais pas à installer Proxmox qui bloquait avant la fin, c’est Arnaud qui m’à fait le suivi des opérations via Twitter.
Pour l’hébergeur en trois lettres, cette proximité elle n’existe plus depuis quelques temps déjà.

Là je tique au niveau de l’offre dédié en revanche, c’est sur les specs des offres “bas prix”. A l’époque, tu avais moyen de monter un hyperviseur sans soucis, mais maintenant les offres n’ont quasiment plus de disque…

Tu as quelle utilisation de tes serveurs chez Scaleway si ce n’est pas indiscret ?

#4

Bonjour devnull,

Tout d’abord, ton message ne finira pas dans devnull !

Tu évoques les délais de résolution qui sont liés au niveau de service « basic » inclus avec nos serveurs Scaleway Dedibox. Les performances de ce dernier se sont largement améliorées ces derniers mois par rapport à leurs équivalents sur le marché (une communication aura d’ailleurs lieu à la rentrée sur la satisfaction de tous nos clients). Sache qu’il existe par ailleurs le niveau de service business qui apporte une qualité encore supérieure et l’accès à un technicien d’accompagnement dédié disponible par téléphone.

Seconde précision, les offres promotionnelles proposées sur Scaleway Dedibox ne sont pas liées au nombre d’adresses IPFO associées, et si par le passé il a pu arriver que quelques offres exceptionnelles aient eu des restrictions, la plupart ont toujours autorisé un nombre d’IP allant jusqu’à 64 IP (+15 en service business).

Et ces offres promotionnelles existent toujours sur Scaleway Dedibox et tout au long de l’année avec des remises exclusives, « irrésistibles » en fonction de notre stock et des arrivages.

Concernant Dedibox, Scaleway a offert à ses serveurs en mars une nouvelle marque : Scaleway Dedibox et ce, pour longtemps. Si la marque Online a disparu, les gammes produits, elles, vont perdurer et évoluer en performances. Bien entendu notre Cloud Public, Scaleway Elements représente un enjeu important d’avenir sur les technologies les plus attendues par l’ensemble de tous nos clients. Pourtant un grand nombre de nos clients historiques reste attaché au format serveur dédié pour des usages précis et pertinents (serveurs haut de gamme, liberté de paramétrages, fonctions réseaux, isolation physique).

Nos équipes Dedibox viennent d’ailleurs de se renforcer pour proposer dès cette année de nouvelles gammes plus puissantes, de nouveaux niveaux de services, et des passerelles facilitées pour mélanger les produits des deux univers Dedibox et Elements.

En parallèle l’offre Bare Metal évolue chaque jour pour effacer la frontière entre les nouveaux usages du cloud et la profondeur fonctionnelle des serveurs dédiés.

Dernier avantage est de pouvoir contacter gratuitement un de nos architectes infrastructures pour trouver les solutions les plus adaptées à tous vos projets.

Pour toutes ces raisons, nous ne te disons pas au revoir, mais à très bientôt. Si toi ou tout personne qui parcours ce forum souhaite plus d’informations sur tous ces sujets qu’il n’hésite pas à me contacter en direct ou d’échanger avec toutes nos équipes disponibles sur : Slack community, les Evénements, les Clubs Utilisateur, Téléphone, Emails, Tickets mais aussi ici sur le Forum Community.

Happy Scaleway Dediboxxx!

Laurent BLIN
Responsable Produit Dedibox

#5

Bonsoir à tous ! :smiley:

— Réponse à kristobal1969

Nous sommes d’accord, l’accès au level 2 du support d’Online est (très ?) problématique.

De mon côté, c’est relativement simple : soit il n’y avait pas de réponse (OK, pourquoi pas), soit je me faisais “jeter” comme un malpropre (donc je passais forcément à autre chose).

Promis, je développerai plus tard.

— Réponse à OhFarts

Nous somme d’accord (bis), le support chez XXX (mutualisé ou serveurs low-cost) n’est pas exécrable, non, il est tout simplement inexistant.

Si tu héberges - sur une fibre Free - les blogs/forums/sites de la famille/proches/amis, alors tout va bien.

Sinon, regarde du côté des CDN/Proxy pour améliorer la latence vers les pays en dehors de France.

Ou alors, tu te montes un load-balancer/reverse-proxy chez Online et tu envoies seulement les requêtes dynamiques vers ton “Home Server”.

Note : je ne peux que te conseiller d’avoir une solution de secours fiable afin de rétablir le service en cas de pépin.

— Réponse à Laurent (Scaleway Team)

Très sincèrement, je ne me souviens pas de votre prénom mais, promis, je vais vérifier dans mes “archives” des dix dernières années (pas d’offense : je parle d’Online, pas de Scaleway).

Un très grand merci pour votre réponse !

Elle est cependant, à mon goût, un peu trop commerciale mais comme c’est votre métier, je ne vous en veux pas !

Laissez-moi quelques jours et je vais vous dépeindre un historique factuel sur plus de dix ans.

Comme je suis en vacances, et que le COVID se propage à nouveau, je prendrai le temps de vous répondre.

Bonne nuit !